De celui qui dévorait est sorti la nourriture et du fort est sorti le doux

miel blog

Ces mots mystérieux sont l’énigme que Samson a proposé à ses invités (Juges.14:12-14) tirée de son expérience relatée dans les versets 5 à 9: Et Samson descendit avec son père et sa mère à Thimna. Et ils arrivèrent aux vignes de Thimna, et voici, un jeune lion rugissant vint à sa rencontre. Et l’Esprit de l’Eternel le saisit, et il le déchira comme on déchire un chevreau, sans avoir rien en sa main. Et il ne raconta pas à son père et à sa mère ce qu’il avait fait. Et il descendit et parla à la femme, et elle plut à Samson. Et il revint quelque temps après pour l’épouser, et il fit un détour pour voir le cadavre du lion ; et voici, il y avait un essaim d’abeilles et du miel dans le corps du lion. Et il en prit dans ses mains, et chemin faisant il en mangeait…
On peut traverser des périodes où celui qui dévore vient nous rencontrer, où l’adversité est forte. Des temps où l’on pense que l’on peut être dévoré, submergé etc… et après coup, on en tire une nourriture excellente qui change notre vision ou notre compréhension.
Dans le cas de Samson il en a tiré du miel. Jonathan avait mangé du miel et sa vision s’était éclaircie (1Sam.14:27).
Ces derniers mois j’ai eu des rencontres de ce type et je voudrais, via ce billet, partager avec vous le “miel” qui en ait sorti.
J’ai été absent du blog plusieurs semaines, ce n’est pas juste à cause des dites adversités, mais aussi en raison d’engagements que j’honore.  Et oui! La réforme ne se prêche pas seulement mais doit aussi se vivre dans le quotidien, dans la cité et sur le terrain du concret. Merci pour les messages d’encouragements et de soutiens qui font toujours du bien.
Donc voici le miel que j’ai trouver durant ces périodes dures:
Psaume 23:4 tu dresses devant moi une table en face de mes adversaires. Il existe une série de livres ou il n’y a aucune parole, juste un dessin sur deux pages, une multitude de personnages, d’animaux, d’objet, de détails et le but est de trouver des personnages précis, cette série s’appelle “Où est Charlie?” Parfois l’adversité essaie de prendre toute la place dans notre vision et on ne voit que ça, et en fait David nous dit qu’en face de nos ennemis Dieu nous dresse une table. Une bonne discipline en cas d’adversité c’est d’avoir la mentalité “Où est la table?”, la trouver, s’y installer et manger ce qu’il y a de préparé pour nous.
table face à mes ennemis

Matthieu 14:25 Les premiers disciples, tandis qu’ils étaient secoués par la tempête, ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour sortir de leur situation, ils ont tout essayé, ils ont épuisé les moyens humains, ils avaient reçu une parole « passez de l’autre bord » mais ils n’avançaient pas, ils en étaient incapables, à cause de paramètres qu’il ne pouvait pas gérer mais seulement subir.
“Maintenant, à la quatrième veille de la nuit Jésus alla vers eux, marchant sur la mer.” (Mat. 14:25) Christ est venu vers ses disciples impuissants en marchant dans une vie surnaturelle. Il démontrait un fait simple : la même mer qui a menacé de les écraser et les détruire avait été placée sous ses pieds! Il a toujours tout sous Son contrôle! Il n’y a rien d’impossible pour Dieu!
Te sens-tu menacé par la mer et ses flots, te sens-tu incapable d’avancer à cause du vent contraire? Voici de bonnes nouvelles pour toi! Tu es préparé pour rencontrer le Seigneur d’une façon nouvelle et surnaturelle. Quand tu perds espoir en toi et entres dans Son repos, Il viendra à toi et se révélera en toi comme Celui qui marche sur tout ce qui menace ta vie.
Jesus_walks_water+

Marc.5:25-34 cette histoire nous la connaissons mais qu’en tirons-nous aujourd’hui, comment le toucher pour être guéri ou sauvé de l’adversité? Comme cette femme, nous pouvons traverser des épreuves que ni la médecine, ni les finances ne peuvent régler. Ou toucher Christ? Chez les prédicateurs oints comme le disent certains? A telle ou telle convention comme disent d’autres?  Jésus nous a averti on vous dira Christ est ici , il est là!
Ce que j’ai découvert c’est que Christ est là ou il est censé être, EN MOI! Et si je veux le trouver, je dois le chercher EN MOI, si je veux le toucher, je dois le toucher EN MOI, une force va sortir de Christ EN MOI et pénétrer mon âme, mon corps et pourquoi pas pouvoir sortir de moi pour bénir d’autres.
Il y a toute une foule, dans mon être intérieur, autours de Christ en moi, une foule de pensées, d’émotions, de sentiments, de concepts etc… à moi de me frayer un chemin parmi cette foule et d’aller le toucher car il est là!
le toucher

Ce qui vient d’être partager n’est pas une étude biblique, ce n’est pas à passer aux filtres théologiques, doctrinaux, cérébraux etc…
Ici nous sommes plus dans le mode “méditation”, style “voilà comment le texte m’a parlé”.
Soyez encouragés, persévérez
Stay Tuned

Laisser un commentaire

Cet article a 28 commentaires

  1. Fleur

    Hello Paddy 😀
    Je vais juste dire ce qui a déjà été écrit, en tout cas merci pour ce message dans toute sa profondeur…il y a de quoi méditer 😉 Super de te relire 🙂
    Blessing.
    Miriam

  2. Marina

    J’ai bien envie de me payer le luxe d’une belle ” lapalissade” en ces temps extremement difficiles d’opposition , ça détend ! : – Une fois que le lion est abattu ….il est MORT !! Bon ,d’accord , la lutte a été dure et on a pris quelques coups de griffes , la mise à terre a été longue, jusqu’au bout il a menacé , mais maintenant …il est MORT ! Raide …MORT ! Alors je me dis, que comme Samson, quand nous serons invités à revenir sur le lieu où il a été terrassé, il n’y aura plus qu’à se baisser pour ramasser le miel et nous serons remplis de forces pour continuer la route et cela …précisément à partir de l’endroit où il avait voulu nous tuer !! Soyez , soyons encouragés !

    1. Sophie L

      Merci Marina,
      Ce que tu dis est limpide.
      Et surement que chacun peut se mettre en situation de ce qu’il a vécu, en se souvenant lorsque le lion rugissait et menaçait… alors que maintenant comme tu dis il est bien mort !
      Et le fait de se remémorer les dangers passés, les peurs vécues, les souffrances endurées, doit nous faire avancer en proclamant la joie de la victoire dans le cœur sur les lieux même du combat :
      Oui, le lion d’hier est bien mort et le miel d’aujourd’hui est bien doux !!!
      Merci Marina, lire ton message m’a beaucoup parlé, merci.
      Sois bénie !

      1. marina

        Merci Sophie, bénédictions .

  3. Dilson

    Aaah très cher Patrick Fontaine, c’est vrais que ça faisait un p’tit bou de temps que yavais plus des publications sur le blog, mais apparemment c’était pour impacter le monde réel, gloire a Dieu. Pfff comment décrire tout le bien la force, la puissance et la vie qu’il ya dans tes publications, manque des mots, je glorifie tout simplement Dieu pour tout ce que tu es, tout ce qu’il fait en toi. Marc.5:25-34 m’a spécialement touché, cette recherche de Dieu en MOI au milieu de cette foule qui sont mes pensées mes émotions mes traditions… pffff Gloire à Dieu, manque des mots. 🙂 So que sa grâce demeure et abonde encore et encore en toi homme de Dieu

  4. Marina

    Hé bien ..en voilà une de confirmation ! J’aime la façon dont Dieu utilise les contraires , les paradoxes et l’improbable pour nous faire comprendre sa grandeur . C’est un procédé qu’on utilise en pédagogie avec les jeunes enfants . Pour comprendre ”le fort” , on oppose ”le doux”, pour comprendre” le petit”, on utilise ”le grand” etc…sinon , pour eux ces notions là, à leur age , restent …une énigme!Le miel qui se loge dans ce cadavre m’a toujours estomaqué…;les abeilles n’aiment pas çà !! Cette vie active de la communauté des abeilles dans ” le fort ” terrassé, c’est extremement puissant ! Cet essaim vivant qui adhère au lion mort, c’est une sorte d’alliage improbable . C’est en quelque sorte, la vie qui vient en remplacement et dans la continuité du terrassement qui pour le coup…était obligatoire dans cette symbolique ….L’essaim d’abeille tout seul ….ça serait devenu l’histoire de Winny l’ourson! Du coup , la mort de la férocité apparait non seulement nécessaire, mais elle devient presque anecdotique . Au final la bete terrible est devenue seulement …un moyen . Toute valeur est renversée, et ce qui paraissait insurmontable, une fois abattu ,finit par devenir un support fertile pour ce qui lui est foncièrement opposé !
    On trouve la vie puissante d’un essaim…dans un cadavre ..la vie , là où on ne l’attendait pas …dans la mort ! Merci de cette méditation …j’en ai encore pour la journée . C’est une belle confirmation de ce que je médite actuellement .

    1. Debo

      Bjr jeviens de lire cette exortation je suis richement benie que Dieu benisse son serviteur merci

  5. Fribault Jean François

    Hello les amis
    Merci oui merci car ton mot c’est apaisant comme le miel. Plutôt que de chercher en vain ailleurs comme tu le dis si bien comme je l’ai fait avec beaucoup de fatigues et découragements et sans finalement de changements. C’est une révélation que je commence à percevoir même si c’est encore tellement fort que j’ai parfois bien du mal à la réaliser.
    En fait ton mot simple, basé sur du vécu concret, ça bouleverse la vie du chrétien formaté comme je l’étais sans m’en rendre compte. C’est pourtant simple mais le religieux prendre vite le dessus avec d’autres habits et pourtant des gens comme Jeanne guyon il y a bien longtemps avait déjà découvert cette révélation. Il y a donc rien de nouveau bien au contraire et ça glorifie le bien aime bien plus que tout.
    c’est ce que je découvre c’est simple mais c’est une bombe qui change tout. On veut aimer ce miel et en découvrir toutes les saveurs. Oui on veut le toucher et enfin être des communicateurs de cette vie échangée et tellement libératrice.
    Merci cher Patrik et Lydia et soyez bénis et encouragés.
    JF

    1. Paddy

      Hello
      Merci pource petit mot.
      La révélation “Christ en moi” est une révélation à la fois accessible et en même temps si grande que l’on a pas fini d’en saisir toute la profondeur.

  6. kat

    Merci pour ce partage, sois bénis ainsi que ta famille. Dieu veille sur toi…

  7. Jean Marc

    Bonjour Patrick,
    Heureux de te lire à nouveau.
    Merci pour ce partage.
    Avec toi même si nous nous sommes jamais rencontré ni téléphoné.
    Plein de bonnes choses pour toi et ta famille.
    Jean marc

  8. Tom

    Amen merci pour ce partage! Bénédictions sur toi et ta famille et comme Sophie le dit si bien, heureux de te lire de nouveau!

  9. Sophie L

    Bonjour Patrick,
    Merci pour ce message, ces encouragements, merci pour la douceur du miel, et merci pour la force qu’il nous procure.
    Combien il est bon de connaître et de reconnaître Christ, en nous et autour de nous…
    Heureuse de te lire de nouveau mon frère !
    Bénédictions pour toi et les tiens.
    Sophie-

  10. André Robquin

    Bonjour Patrick,
    Merci pour ce nectar.
    Salut à toi et toute ta famille.

    1. Paddy

      Merci André
      Bénédictions