blog racines helikia+Après bientôt 25 ans de séminaires Helikia qui ont perduré et évolué dans le temps tout en restant fidèle à la vision initiale (dont le mot d’ordre était : passons de l’autre bord), j’ai le plaisir de vous annoncer un changement majeur.
Pour rappel : Helikia était un programme sur une année scolaire (septembre à juin), à raison d’un week-end/séminaire par mois, pour vivre un christianisme vivant, incarné et pertinent avec notre époque. Chaque année, n’étant pas un « copier/coller » de la précédente, chacun pouvait au terme de celle-ci, reprendre pour l’année suivante.
L’an passé, en revisitant ces 25 ans, en évaluant le fruit et en faisant le bilan, bien que celui-ci soit plus que positif, je me suis senti à une croisée des chemins : Persévérer ou muter.

J’ai cerné deux axes de changement :
–  Concernant le but : Il n’était que partiellement atteint. J’avais présumé que l’approfondissement et le perfectionnement proposés allaient se poser sur un fondement commun et il s’est avéré que ce fondement était souvent manquant ou bancal. Les fondements n’étant pas acquis, les résultats n’ont pas toujours été ceux escomptés. L’édification était là mais la dimension incarnée n’y était pas toujours.
L’année dernière j’ai eu la ferme conviction de faire des modules « Fondations », c’est-à-dire revoir tous les fondements de la spiritualité chrétienne revisités par le filtre de la réforme et de l’intériorité, dans ce principe de construction: « Si nous voulons bâtir haut, creusons profond ».
En effet, comme l’a dit un sage : Recevoir de nouvelles révélations et les placer sur des vieux fondements c’est comme mettre un morceau de tissu neuf sur un vieux vêtement, ou mettre du vin nouveau dans des vieilles outres ce qui est contre-productif.
Je mentionne volontairement « spiritualité chrétienne » plutôt que « religion chrétienne » parce que la spiritualité est en rapport avec l’expérience de vie et avec l’intime, la religion est plus en rapport avec les dogmes et/ou rituels. Jésus a dit lui-même « vous annulez la parole de Dieu par vos traditions que vous vous êtes transmises ». Nous serions surpris de découvrir ce qui se cache parfois sous des siècles de couches de tradition (et ce n’est pas une spécialité exclusive du christianisme).
Toutefois le but de ces modules n’est pas anti-religieux mais l’approfondissement de ce que l’on croit.  Je veille toujours à partager des choses « pour » plutôt que des choses « contre » c’est plus édifiant ! Il est aisé de « dénoncer » ce qui ne va pas, personnellement je préfère proposer des alternatives. Toutefois il pourra arriver que nos idées reçues ou nos « absolus » soient « égratignées », ce qui ne constitue pas en soi une menace, car la vérité ne craint pas d’être éprouvée ou questionnée.
Les participants Helikia 2020-21 ont été un groupe test avec ces modules « fondations ». Au vu des retours, l’expérience a été concluante.
–  Concernant le moyen : Les séminaires étaient donnés en présentiel ce qui représentait un point très fort pour la cohérence et la complicité du groupe mais aussi un coût (financier, déplacement, organisation, temps …) pour chaque participant qui parfois venait de loin.
De plus jusqu’ici les séminaires étaient fermés (dans le sens d’un groupe restreint s’engageant à l’année) au grand regret de beaucoup. Vous avez été nombreux à vouloir participer à distance, ce n’était pas encore le bon moment.
Maintenant arrive le temps d’ouvrir à plus large avec un fonctionnement plus souple – la formule par correspondance – qui offre de multiples avantages :
–  Plus besoin de se déplacer.
–  Plus besoin de s’organiser au niveau agenda.
–  Possibilité d’avancer à son propre rythme.
–  Coût réduit (50 euros/personne pour un module de 7-9h)
–  Pas d’engagement, vous arrêtez quand vous voulez juste en signalant votre intention, sans préavis.

Ce que ce programme n’est pas :
–  Une formation. C’est une série de partages pour susciter de la réflexion sur nos croyances.
–  Un outil de prosélytisme, il ne contient aucune promotion ou invitation à adhérer à un quelconque mouvement.
–  Une « caisse de munitions » pour polémiquer, critiquer ou juger les autres.
–  L’imposition d’un nouveau paradigme. Tout d’abord rien ne sera imposé mais proposé, comme des outils de réflexion dont vous aurez la responsabilité. Cette parole de Paul : « examinez toutes choses et retenez ce qui est bon » est reprise et encouragée. Puis rien ne sera fondamentalement nouveau (si ce n’est parfois pour nos concepts).
Quels thèmes seront abordés durant ces modules ?
En fait le programme ne se décline pas en thèmes mais en objectifs :
Vivre la réalité de Christ en nous et le laisser vivre au travers de nous.
Les moyens pour cela sont :
–  Une redécouverte des fondements de la foi.
–  Une redécouverte de la Bible en sortant de l’esprit de la Lettre.
–  Un « débouchage » de « nos puits intérieurs », encombrés de multiples gravas de traditions, de conceptions humaines et parfois de religiosité, afin que les sources d’eau vive puissent en jaillir.
–  Une sortie des ornières induites par les schémas de pensées et de croyances toxiques.
–  Vivre Dieu (ou le Divin) de manière pratique, efficace, libre, décomplexée.
Les motivations doivent donc plus s’aligner sur les objectifs que sur une liste de thèmes. Le but est qu’à l’issue de ce bout de chemin ensemble chacun puisse dire, à l’instar de l’Abbé Maurice Zundel : Je ne crois pas en Dieu, je le vis !

Pour qui ?
Pour tous ceux qui prêtent un intérêt au message biblique, à la spiritualité chrétienne et aux curieux en recherche.
Il est évident que si vous êtes fermés aux notions de Dieu, Bible, Christ… ce programme n’est peut-être pas adapté pour vous.
Les seuls prérequis souhaitables sont : être dans l’ouverture (il reste de la place pour du nouveau) et être plutôt « psychoflexible » que psychorigide (ça sera plus confortable).
La vérité ne craint pas d’être éprouvée. Nous éprouverons donc nos certitudes et nos absolus, et ce qui demeurera sera encore plus fort et plus profond. Le but n’est pas une œuvre de démolition mais plus selon les différentes phases que l’on trouve dans l’appel de Jérémie: déraciner, renverser, démolir, faire disparaître pour bâtir et pour planter (Jérémie.1:10).
Sans vouloir rester dans le mystère, je suis convaincu que communiquer une liste de thèmes pourrait induire en erreur et conduire dans une fausse anticipation, car les mots peuvent avoir pour chacun des significations différentes et aussi provoquer parfois le sentiment de déjà connaître alors qu’un fondement basique peut livrer bien des surprises !
L’accent sera donc plus mis sur une redécouverte que sur une révision.
Les modules sont denses, riches et sourcés pour que chacun puisse vérifier par lui-même.
Tous les principaux thèmes majeurs de la Bible seront abordés durant ce cursus et seront traités dans un ordre pédagogique et efficace au vu des nombreux témoignages.
A noter à l’intention des anciens « Helikéens », ces cours n’ont absolument rien à voir avec ce que vous avez pu entendre ou vivre durant les précédentes années Helikia.

Pour ceux qui ont commencé ces modules et qui veulent en témoigner, on se retrouve dans les commentaires.
En avant pour cette nouvelle aventure !